Quetzal03's kitchen : recettes et trucs

07 mars 2007

Bienvenue sur mon blog

Bienvenu(e)s sur mon blog !

Vous trouverez les recettes que j'ai testées et réalisées. Ce sont de vrais plats, faits et mangés par moi.
Je les fais en rentrant du travail le soir donc ils sont (relativements) rapides à faire, pas trop chers et difficiles à rater (enfin je pense).

Certaines recettes viennent de livres, d'autres d'internet, d'autres sont des interprétations personnelles de grands classiques.

Amusez-vous bien. Laissez des commentaires. N'hésitez pas à tester les recettes chez vous.

Posté par quetzal03 à 17:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]


08 mars 2007

Les oeufs cocottes

kokot

Les oeufs cocottes, un classique. Simple à faire et qui permet aux gens qui comme moi n'aiment pas le blanc d'oeuf de manger des oeufs. J'avais plein d'oeufs au frigo, il fallait bien que je les écoule.

La recette de base :
Préchauffez le four à 240° puis le baissez à 210° au moment d'enfourner les oeufs.
Dans des ramequins individuels, mettez une cuillière à soupe de crème fraîche, un oeuf (sans sa coquille), du fromage rapé et du poivre.
Placez dans un plat (ou la lèche-frite) rempli d'eau. Laissez cuire pendant 7-10 minutes.

Mes variantes :
1- "à l'italienne". Au fond du ramequin, remplacez la crème par du pesto. Mettez des tomates confites coupées en lanières fines. Posez l'oeuf. Recouvrez d'une petite cuillère de pesto et de parmesan rapé.Poivrez (à gauche de la photo)

2- "à la campagnarde" : Au fond du ramequin, posez sur la crème fraîche des lardons et des champignons revenus à la poêle, l'oeuf. Re couvrez d'un peu de crème fraîche et de cantal en lamelles. Poivrez (à droite de la photo)

J'ai servi mes oeufs cocottes avec une salade de roquette à l'huile d'olive et au vinaigre balsamique à laquelle j'ai ajouté quelques lardons qui me restaient de l'oeuf cocotte "à l'italienne"

Verdict : j'aurais dû laisser les oeufs un peu plus longtemps dans le four  : le blanc n'était pas assez pris et le jaune un peu froid. Sinon très bonne recette pour manger des oeufs quand on aime pas trop ça.

Posté par quetzal03 à 17:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mars 2007

Poulet à l'ananas

poulet_ananas

Un de mes plats préférés au restaurant chinois.
D'habitude j'utilise une base de sauce aigre-douce. Mais je viens d'emménager alors je n'ai pas encore un stock d'épices et de sauces aussi grand que celui dont je pouvais me servir chez mes parents.

La recette (pour deux portions):
- blancs de poulet en lanière
- 1/2 boite d'ananas au sirop et son jus
- 1/2 poivron rouge en laniere
- 1/2 poivron vert
- 1/2 boite de tomates pelées
- 1 oignon ou plus en lanières (2 poignées d'oignons émincés surgelés)
- du gingembre frais rapé
- du fond de volaille (ou du bouillon de poule)
- de la sauce soja
- du sucre

Faites revenir les lanières de poulet. Quand il est bien doré, réservez-le.
Faites fondre les oignons. Ajoutez le poivron et le gingembre rapé.
Ajoutez l'ananas et les tomates.
Ajoutez le jus d'ananas et un peu du jus des tomates. Délayez dans la sauce 1 cuillère à café de fond de volaille.
Quand la sauce commence à reduire, ajoutez la sauce soja.
Rectifiez l'assaisonnement en ajoutant au besoin un peu de sucre ou de sauce  pimentée
Remettez le poulet et laissez mijotez.

J'ai servi le poulet avec du riz et j'ai décoré avec un peu de persil ciselé (je n'avais pas de coriandre)

Verdict :  un goût très proche de celui du restaurant, le monoglutamate en moins. La prochaine fois j'ajouterai un peu d'ail.
Attention, quand la sauce piquante est ajoutée, plus vous cuirez le plat et plus ça deviendra piquant.

Posté par quetzal03 à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2007

Oeufs au plat

oeuf_plat_01

Ben oui, j'ai encore des oeufs à manger. J'en ai acheté 12, j'ai fait deux gateaux mais il m'en reste encore. Et je les aime toujours pas. En fait c'est le blanc et le jaune cuit que je n'apprécie pas.
Donc une nouvelle option pour les manger : les oeufs au plat comme me les faisait ma maman, avec plein de trucs pour cacher le blanc.

La recette (par personne) :
- 2 oeufs
- 2-3 tranches de bacon ou de poitrine fumée
- du fromage râpé
- du paprika, du sel, du poivre

Dans une poêle chaude, faire rissoler une des faces du bacon ou de la poitrine.
Dans un petit ramequin séparer le blanc du jaune.
Retourner le bacon ou la poitrine. Verser le blanc d'oeuf.
Recouvrir le blanc d'oeuf de fromage râpé.
Quand les blancs sont presque cuits à votre convenance, poser les jaunes d'oeufs en évitant de les percer (je rate une fois sur trois mais quand je réussis j'ai des jaunes bien liquides et le blanc bien cuit).
Saler, poivrer, paprikatiser

Servir avec du pain beurré pour les mouillettes (cette fois-là j'avais du pain maison fait -sans machine à pain- par mon papa, délicieux).

Verdict :
Euh, j'ai vraiment un problème de cuisson pour les jaunes d'oeuf. Je les aime tellement pas cuits qu'en fait ils sont à peine tiède.

Posté par quetzal03 à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2007

Poulet aux kiwis

poulet_kiwi

Du poulet, des kiwis que j'ai toujours du mal à manger. Que faire pour dîner ? Du poulet aux kiwis.
J'achète toujours des kiwis car ma grand-mère corse nous en a fait mangé des kilos (la Corse produit des kiwis) en nous disant que c'était bon pour la santé car plein de vitamines C. Résultat, j'en achète (quand ils viennent de France) en me disant que c'est bon pour la santé car plein de vitamines C mais en fait j'aime pas trop ça. Mais je préfère manger un kiwi qu'un oeuf dur.

La recette (pour une personne) :
- 1 blanc de poulet
- 2 kiwis pelés et coupés en 4
- 1/2 cuillière à soupe de miel
- 1 cuillière à soupe de jus de citron
- cannelle, muscade

Faire revenir le poulet dans une poêle chaude. Une fois cuit, le réserver.
Dans la même poêle verser le jus de citron et le miel. Quand le mélange caramélise, y faire revenir les kiwis.
Remettre le poulet quelques instants dans la sauce. Assaisonner, ajouter la cannelle et la muscade.

J'ai servi le poulet avec des pommes de terre que j'avais d'abord faites cuire à l'eau avant de les rissoler avec de l'ail et du persil.

Verdict :
Cette recette est un peu acide. Peut-être faut-il rajouter un peu plus de miel ou alors les kiwis n'étaient pas assez mûrs (pourtant je les avais depuis "longtemps"). Je ne servirais pas cette recette à mon frère par exemple qui ne supporte pas les recettes acides.
La prochaine fois je rajouterais des raisins blonds pour adoucir un peu le tout.
Mes pommes de terre rissolées n'étaient pas géniales mais les pommes de terre n'étaient pas top au départ.

Posté par quetzal03 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mars 2007

Mega kefta mini taboulé

kefta_taboule

Il y a eu une période de ma vie où j'ai fait régulièrement des kefta, ou boulettes, ou appelez-les comme vous voudrez. Un bon moyen pour améliorer les steaks hachés surgelés.
D'habitude je fais des petites boulettes mais là j'avais envie de tester un kefta géant. Tout le monde chez moi m'a demandé pourquoi ? pourquoi faire un kefta géant alors que c'est si bon les petites boulettes ? je n'avais pas grand chose à répondre à part "parce que j'avais envie de voir ce que ça donnait".
En plus, et ça je ne l'ai pas avoué à ma famille, je n'ai pas mis d'oeuf dans ma recette car je n'ai utilisé qu'un steak haché. Et j'ai triché : j'ai utilisé le Ras el hanout fait par mon père plutôt que me concocter moi-même le mélange d'épices. C'était samedi midi, moi aussi j'ai le droit d'être en week-end. Mais j'ai quand même pris le temps de me préparer une petite sauce au concombre et fromage ainsi qu'un taboulé de quinoa

Les recettes :
Pour 1 mega kefta rapide sans oeuf :
- 1 steack haché décongelé
- 1 petite poignée d'oignon émincé
- 1/2 cuillière à soupe de chapelure fine
- persil, coriandre, menthe hachés
- 1 pincée de Ras el hanout ou alors paprika, cumin, coriandre moulu
- sel, poivre ou piment

Dans un bol mélanger tous ingrédients.
Façonner une boulette géante bien ronde et la mettre au frigo jusqu'à la cuisson (je trouve qu'une boulette qui est remise au frigo reste plus compacte au moment de la cuisson).
Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle, faire d'abord cuire le kefta à feu vite pour le faire "croûter" puis baisser le feu pour le faire cuire à coeur.
Si vous faites la recette pour plusieurs personnes donc avec plusieurs steaks, ajoutez un oeuf cru pour ajouter du liant.

Pour la sauce fromage blanc concombre (pour une personne):
- 3 bonnes cuillières à soupe de fromage blanc
- 1 morceau de concombre de 6 centimètres de long
- de l'huile de sésame (facultatif)
- sel, poivre

Laver et râper de le concombre (moi je ne l'épluche pas, mais vous pouvez le faire si vous préférez), le saler et le mettre à dégorger dans une passoire.
Une fois qu'il a rendu de son eau, le mélanger avec le fromage blanc et assaisonner avec quelques gouttes d'huile de sésame, le sel et le poivre.
Moi, je préfère cette sauce à température ambiante et je m'en sers aussi pour accompagner le poisson.

Pour le taboulé de quinoa (pour une personne):
- 1 petit bol de quinoa cuit
- 1/4 de poivron rouge
- 1/4 de poivron vert
- 1 grosse poignée de roquette
- Persil, menthe ou basilic
- huile d'olive
- jus de citron
- sel poivre

Mélanger le quinoa, les poivrons coupés en petits cubes, les herbes et la roquette hachées.
Assaisonner de jus de citron, d'huile d'olive, de sel, de poivre

Servir les trois plats ensemble pour un petit pique-nique du samedi midi dans le salon en attendant le retour des beaux jours.

Verdict :
Je suis plutôt contente du résultat, mais je maîtrisais déjà ces recettes (même si je mets de la semoule d'habitude dans le taboulé au lieu de la quinoa).
La roquette apporte un petit peu de piquant au quinoa que je trouve un peu trop doux parfois.
Un vrai plaisir d'avoir un kefta énorme dans l'assiette, de le couper en petits bouts pour le tremper dans la sauce au concombre

Posté par quetzal03 à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2007

Pâtes à la carbonara

Carbo

Au départ je voulais tester la vrai recette italienne sans crème mais avec de l'oeuf battu. Je n'avais plus qu'un oeuf dans le frigo. Je m'en serais débarrassée. Mais j'ai craint que l'oeuf ne soit pas suffisamment frais. Alors je me suis rabattue sur la version crème fraîche, bien réconfortante pour les jours où la température baisse comme ce jour-là.

La recette :
- des pâtes
- de la crème fraîche
- des lardons
- du parmesan râpé
- sel, poivre ou piment
- romarin, thym, noix de muscade

Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet. Bien respecter le temps de cuisson (les miennes étaient un peu trop al dente)
Dans une poêle anti-adhésive faire rissoler les lardons. Une fois croustillants, retirer le gras qui a fondu dans la poêle. AJouter la crème et le parmesan râpé. Diluer la sauce avec un peu d'eau de cuisson des pâtes. Aromatiser légèrement avec les herbes et la noix de muscade.
Quand les pâtes sont cuites, les mettre dans la poêle chaude avec la sauce jusqu'à ce que tout se mélange et soit brûlant.

Verdict :
Mes pâtes étaient un peu trop al dente mais sinon, ça fait des années que je suis satisfaite de ma recette. Ma grand-mère met parfois des cubes de jambon blanc à la place des lardons, c'est plus light mais j'adore les lardons

Posté par quetzal03 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2007

Le super brownie US de Jessica

brownie

En préparation de ma pendaison de crémaillière je cherchais une bonne recette de brownie. En cherchant sur le net, je suis tombée sur un premier site qui donnait une recette en expliquant qu'elle venait d'un autre blog. En remontant sur l'autre blog, je me suis aperçue qu'il y avait un "jeu de la chaîne du brownie" pour remercier l'auteur de cette recette et lui montrer combien on avait apprécié son brownie. La date limite était le 31 mars 2007 et donc, si je faisais ce gâteau ce week-end j'entrais dans la deadline.
Je recopie telle quelle la recette comme elle apparaît sur le blog de Lolotte .

La recette :
300 g de sucre semoule
175 g de farine
4 c.à.s. bombees de cacao non sucré
110 g de beurre non salé
1 c.à.c. d’extrait de vanille pur (faites attention a ne pas prendre une imitation)
3 oeufs

Préchauffez le four à 176 ºC.
Beurrez un plat en verre de 23x23cm.
Battez le beurre et le sucre. Si vouz utilisez un mixer électrique, battez jusqu’à ce que le mélange soit légèrement mousseux. Sinon, battez à la main jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Ajoutez le cacao, la vanille et les oeufs et battez jusqu’à ce qu’ils soient bien incorporés. Ajoutez la farine et mélanger jusqu’à ce qu’elle soit juste incorporée. La pâte doit être plutôt épaisse.
Versez la pâte dans le moule beurré et cuisez environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent (ou un petit morceau de spaghetti cru) plongé au centre du brownie en ressorte propre.
Le dessus du brownie doit avoir une croûte vraiment très fine et le centre doit avoir une consistence vraiment dense.
Laissez refroidir pendant aussi longtemps que vous serez capable de le supporter, puis dévorez avec un grand verre de lait froid! (Amérique oblige…j’ai quand meme pu attendre qu’il sois tiède, …le brownie, pas le lait!)
**Ma modification préférée: ajoutez une grosse pincée d’ancho chile powder (piments jalapenos grillés et réduits en poudre) et deux grosses pincées de cannelle.

Verdict :
Tout d'abord j'étais trop contente de pouvoir utiliser les mesures que ma grand-mère m'a offertes car elle ne savait pas à quoi s'en servir.
J'ai rajouté des noix du Périgord et j'ai mis un peu trop de cannelle mais le gâteau est parti en une journée alors que nous n'étions que 4 (mes parents, mon frère et moi).
Je l'ai fait cuire avec l'option chaleur tournante dans mon four et en 20 minutes il était cuit.
J'ai bien envie de le refaire car il est assez rapide et d'y ajouter cette fois des pepites de chocolat ou même de caramel.

Posté par quetzal03 à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2007

Gratin dauphinois

Gratin

Un soir un peu plus froid que d'habitude même si on est officiellement au printemps. Des pommes de terre... Un gratin dauphinois, un vrai : sans fromage (sinon ça s'appelle un gratin savoyard). L'occasion d'utiliser la mandoline dont je n'avais pas le droit de me servir quand j'étais plus jeune (c'est à dire jusqu'à ce que j'emménage chez moi) parce que ça coupe trop bien.

Ingrédients :
- des pommes de terre à gratin
- de la crème liquide
- une gousse d'ail
- sel, poivre, muscade

Frotter un plat un gratin en terre avec la gousse d'ail (moi c'est une cassolette en terre récupérée grâce à un plat tout fait)
Découper les pommes de terre en rondelle en évitant de se trancher un doigt et les essuyer avec de l'essuie-tout
Les disposer dans le plat. Saler, poivrer, muscader, crème liquidiser. Recommencer l'opération jusqu'en haut du plat.
Mettre dans un four préchauffer à 210 ° jusqu'à ce que les pommes de terre cuisent et colorent sur le dessus (une bonne vingtaine de minutes).

Verdict :
Je suis une fan du gratin dauphinois et je trouve que c'était plutôt réussi. Il faut vraiment assaisonner les pommes de terre au fur et à mesure de leur disposition dans le plat sinon celles du fond sont fadasses.

Posté par quetzal03 à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2007

Saint-Jacques poêlées aux tomates confites

st_jacques

Des coquilles st jacques dans le congélo, mon amour immodéré pour les tomates confites. Envie de manger du "poisson". Ben voilà.

La recette (pour 4 personnes) :
- échalote coupées
- noix de St Jacques
- tomates confites
- 4 cuillères à soupe de sirop de canne
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- Menthe

Dans une poêle chaude avec 2 cuil. à soupe d'huile d'olive, faites dorer les Saint-Jacques 1 min de chaque côté, salez, poivrez et réservez.
Dans la même poêle, ajoutez l'échalote, les tomates confites, salez, poivrez et faites cuire à feu doux 3 min.
Remettez les Saint-Jacques, saupoudrez de menthe, réchauffez le tout 2 min.

Verdict :
Super simple. Peut-être un peu douceâtre et pourtant je suis un "bec sucré". Un petit tour de moulin à piment ne ferait pas de mal à la recette (du poivre pourrait suffire)

Posté par quetzal03 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]