Gratin

Un soir un peu plus froid que d'habitude même si on est officiellement au printemps. Des pommes de terre... Un gratin dauphinois, un vrai : sans fromage (sinon ça s'appelle un gratin savoyard). L'occasion d'utiliser la mandoline dont je n'avais pas le droit de me servir quand j'étais plus jeune (c'est à dire jusqu'à ce que j'emménage chez moi) parce que ça coupe trop bien.

Ingrédients :
- des pommes de terre à gratin
- de la crème liquide
- une gousse d'ail
- sel, poivre, muscade

Frotter un plat un gratin en terre avec la gousse d'ail (moi c'est une cassolette en terre récupérée grâce à un plat tout fait)
Découper les pommes de terre en rondelle en évitant de se trancher un doigt et les essuyer avec de l'essuie-tout
Les disposer dans le plat. Saler, poivrer, muscader, crème liquidiser. Recommencer l'opération jusqu'en haut du plat.
Mettre dans un four préchauffer à 210 ° jusqu'à ce que les pommes de terre cuisent et colorent sur le dessus (une bonne vingtaine de minutes).

Verdict :
Je suis une fan du gratin dauphinois et je trouve que c'était plutôt réussi. Il faut vraiment assaisonner les pommes de terre au fur et à mesure de leur disposition dans le plat sinon celles du fond sont fadasses.